Press "Enter" to skip to content

Comment réagir si votre collègue sent la transpiration ?

Avec un rythme de travail acharné, il est tout à fait normal que certaines personnes dégagent une odeur désagréable. Au fur et à mesure que le temps passe, la situation devient parfois gênante. Aussi, la présence de cette personne odorante peut devenir insupportable. Pourtant, il est rare qu’il prenne conscience du problème pour ensuite prendre les mesures nécessaires. Dans ce cas, faut-il le lui dire directement ? Si oui, comment s’y prendre ?

Suer en grande quantité au travail mettra vos collègues mal à l’aie

Avoir à travailler en compagnie d’une personne qui présente un excès de sudation, et qui en plus dégage une odeur de transpiration peut nuire à notre production. De plus, ce n’est pas toujours facile de faire des remarques concernant l’hygiène d’une personne. S’il s’agit de ce collègue assez sociable, vous pouvez le lui dire avec tact. Si, toutefois, c’est celui qui est susceptible et qui peut très mal le prendre.

Mieux vaut éviter de le faire, au risque de créer une source de conflit. Les causes de l’hypersudation par exemple la transpiration excessive des mains, pieds et aisselles peuvent être très graves. Il n’est donc pas nécessaire de gêner encore plus la personne concernée en lui faisant une telle remarque.

Comment réagir si votre collègue sent la transpiration ?

Comment dire de manière discrète et avec tact à un collègue qu’il sent la transpiration ?

Dans certains cas, le problème de transpiration d’un collègue peut avoir de sérieux problèmes sur l’environnement au travail. Lui faire part de la situation est donc impératif. Pour ce faire, il faut commencer par se mettre à la place de cette personne afin d’avoir un meilleur point de vue sur le problème. Ce sera plus facile de trouver l’approche la mieux adaptée pour informer son collègue. Normalement, si on dégage une odeur qui peut gêner les autres, on souhaite le savoir. Voilà pourquoi, se mettre dans la peau de la personne concernée peut mieux vous préparer à aborder le sujet avec votre collègue.

Pour informer votre collègue avec tact, il est nécessaire de le faire lorsque vous êtes seuls. Il sera ainsi moins gêné. Mieux vaut trouver un endroit, et choisir un moment où aucun autre collègue ne risque de vous entendre au moment d’exposer la situation. Aborder un collègue avec un problème d’odeur doit toujours se faire de manière discrète. Vous pouvez par exemple l’interpeller en disant « tu aurais une minute s’il te plaît ? ».

Comment rester diplomate et dire les choses sans vexer ?

Si le problème d’odeur de transpiration est ponctuel, il existe une manière plus douce de faire comprendre à votre collègue la gêne que génère l’odeur qu’il dégage. S’il sort juste de la salle de sport, vous pouvez par exemple lui rappeler qu’il peut se servir de la douche. Si la situation est plus grave qu’elle en a l’air, vous devez vous munir d’un peu plus de tact, pour lui faire la remarque.

En effet, il ne faut pas exclure l’idée que votre collègue ne soit pas conscient du problème. Mais il se peut aussi qu’il ne trouve pas ça gênant. Vous pouvez prendre l’initiative de lui en parler, si vous êtes proche. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de remettre cette tâche à sa hiérarchie. Celle-ci fera tout pour résoudre le souci sans devoir faire une remarque qui risque de vexer votre collègue. Elle peut choisir d’aménager les bureaux, ou encore évoquer les règles de l’ergonomie au travail en appuyant surtout celles qui concernent la tenue et la présentation au travail.

Restez aimable

Si vous vous sentez obligé de dire à votre collègue qu’il sent la transpiration, il est essentiel de débuter votre échange avec des points positifs. Comme quoi, vous avez des raisons de le féliciter. Vous devez rester honnête. C’est de cette manière que vous pourriez mettre votre interlocuteur dans de bonnes conditions pour votre remarque. Vous pouvez par exemple louer ses qualités en lui disant à quel point il est agréable de compter sur lui, du fait qu’il réagit toujours bien peu importe les problèmes et que vous pouvez toujours compter sur lui.

Évitez de tourner autour du pot. Vous allez finir par perdre l’attention de votre collègue, il ne va rien comprendre. Il se peut même que cette incompréhension fasse naître un autre problème. Il faut dire les choses de manière claire, tout en restant aimable.